L’année arrive doucement à son terme et nombreux sont ceux qui débuteront 2018 par une réévaluation de leurs tactiques marketing. Il nous semble dès lors opportun d’analyser quelques-unes des tendances marketing qui devraient marquer l’année à venir.

Le contenu avant tout

L’année 2017 s’est révélée riche d’enseignement en la matière. Au cours des neuf derniers mois, le nombre de sessions utilisant des « Ad Blockers » a tout bonnement triplé. Cela représente 37% des pages visitées en Belgique.

L’attention des audiences est de plus en plus sollicitée et il devient essentiel de se différencier par la qualité au détriment de la quantité. En 2016 déjà, une étude publiée par la Harvard Business Review mettait en lumière une augmentation importante du coût de l’attention. Une tendance confirmée il y a peu dans un article paru dans la revue Forbes. Mais quels formats performent le mieux ?

La vidéo a et aura toujours le vent en poupe

En 2017, deux tiers du trafic de données mondial était de la vidéo. En 2018, nous devrions dépasser les 80%. La vidéo reste donc un canal important, apprécié tant dans le B2C que dans le B2B.

En effet, d’après YouTube, un belge connecté sur deux s’est rendu quotidiennement sur la plateforme de « streaming » vidéo cette année. Une tendance à la hausse qui devrait très clairement se confirmer l’an prochain.

De même, un article paru récemment dans Forbes annonçait que plus de 40% des cadres au Royaume-Uni préfèreraient la vidéo au texte. Selon les personnes interrogées, ce format permet d’appréhender plus rapidement un sujet spécifique voire, de se constituer une première base de connaissance (vous avez le droit de nous demander pourquoi cet article n’est pas une vidéo. Nous avons malheureusement une réponse ?. Et si vous voulez plus d’info sur YouTube, n’hésitez pas à relire cet article).

Bien entendu, elle restera mobile

Pas de surprise, la vidéo est et restera mobile. YouTube prévoit d’ailleurs une augmentation de 25% du trafic provenant de sources mobiles au cours des douze prochains mois (pour rappel, d’après des études ComScore, plus de la moitié du trafic sur YouTube était mobile en 2016 et nous avons franchi la barre des 70% au troisième trimestre 2017). Il faudra donc veiller à proposer à vos abonnés un contenu adapté. Lisez court, percutant et dont la valeur est aisément identifiable dès les premières secondes. Ce dernier point en particulier devrait favoriser l’explosion du nombre de « Lives » dans les mois à venir car ces derniers sont un très bon moyen d’entamer une conversation.

Et puisque nous parlons de conversation, abordons rapidement le « Vocal Search »

Car ce dernier devrait clairement exploser en 2018, positionnant, de par ce fait, le SEO en haut de la liste des préoccupations de bon nombre de directeurs marketing.

Dans l’un de nos derniers articles, nous avions attiré votre attention sur l’augmentation du nombre de requêtes vocales (de 15% aujourd’hui à plus de 30% fin 2018). Si certains d’entre vous possèdent déjà un haut parleur intelligent (un « Google Home » par exemple), ils auront pu remarquer que l’indexation des contenus est très différente de ce que nous expérimentons habituellement. Il est donc important de prendre ce point en considération lors de la mise en place de vos stratégies de contenu.

Google Home Assistant is one of the smart speaker that will support the grow of Vocal Search

Une bonne conversation est toujours empreinte de transparence

Et en 2018, cette transparence sera un point essentiel de votre marketing. Qu’il s’agisse d’une relation B2B ou B2C, vos clients auront envie d’analyser votre entreprise sous toutes les coutures. Votre logo accompagné d’une ‘Base Line’ ne suffiront plus à les convaincre.

En 2017, plus de 90% des français ayant réalisé un achat en ligne déclaraient lire au minium trois avis avant de passer à l’acte. Il est donc essentiel d’engager vos clients après-achat et de les inciter à vous supporter en tant que marque. D’une part, ces évaluations positives aideront vos clients à prendre une décision d’achat. D’autre part, elles contribueront à améliorer votre « SERP ».

Qui dit contenu dit aussi contenant

Car il est très important d’offrir à votre audience une expérience de qualité. Qu’il s’agisse de l’ergonomie de votre site ou de son temps de chargement, chaque petit élément a son importance. N’oubliez pas que les meilleurs sites offrent systématiquement une lecture claire. Ils permettent d’accéder rapidement à n’importe quelle information et ce, tant au format « Desktop » que « Mobile ». Faites d’ailleurs attention au fameux « Mobile-First Index » de Google qui vient appuyer davantage la mouvance initiée en 2015 par le « Mobilegeddon ». Et n’oublions pas le lien que vous pouvez établir entre le comportement de vos visiteurs et votre stratégie marketing. Ou encore cette belle opportunité que vous avez d’utiliser les données collectées lors de précédentes visites pour personnaliser l’expérience proposée par votre site.

Mobile phone displaying an article of the Search Engine Journal about Mobile-fist Index

Un contenant dont il faut mesurer les performances

Et oui, l’une des autres tendances marketing clés pour 2018 est sans conteste l’« Analytics ». En effet, cette nouvelle année devrait se caractériser par un nombre croissant d’investissements dans ce que certains appellent le « Data Driven Marketing ». Milieu 2017, Gartner plaçait les « Predictive Analytics » au sommet de son « Hype Cycle » (dans le fameux « Peak of inflated expectations »). La société de conseil annonçait aussi l’entrée des « Data Management Platforms » (DMP) sur le plateau de productivité. Et ces deux points ne sont pas les seuls éléments « Analytics » listés dans le « Hype Cycle for Digital Marketing & Advertising » (attention, uniquement en anglais).

Associés à l’IA (une des grandes tendances technologiques de 2018, toujours selon Gartner), les données aideront les marketeers que nous sommes à prendre de meilleures décisions et à personnaliser davantage l’expérience offerte à notre audience. Une intelligence artificielle qui devrait fortement se développer au niveau marketing dans les trois prochaines années (n’hésitez pas à lire ce petit point de vue publié par Accenture – en anglais toujours ?). Mais comme tout bon système, sa productivité dépendra intégralement de la qualité des données collectées.

2018 ne verra probablement pas encore l’émergence de solutions parfaitement abouties. Mais il sera très clairement intéressant d’investir dans des outils de collectes et de structuration des données relatives à vos prospects et à vos clients (fréquence des visites sur votre site appétence pour certains groupes de produits ou services, etc.).

Tout cela en respectant bien entendu les normes prescrites par la nouvelle règlementation européenne RGDP. Car elle est également en bonne place dans la liste des grandes tendances marketing pour l’année à venir.

Gartner Hype Cycle 2017 for Digital Marketing & Adertising published in July 2017

Moins de cloisonnement et plus d’automatisation

Très clairement, le contenu va faire un retour fracassant (pour peu qu’il ait quitté le devant de la scène). C’est l’une des tendances marketing les plus évidentes pour 2018. Cependant, un contenu de qualité dans un contenant performant n’est pas toujours une chose aisée à réaliser. Il pourrait donc s’avérer nécessaire de revoir la manière dont vos équipes collaborent. Ce point a fait l’objet de nombreuses conférences en 2017 et devrait continuer à faire parler de lui en 2018. Comme souligné à mainte reprises (notamment lors du « Bloovi Conversion Day » – article en anglais), il faudra continuer à faire tomber les murs entre les différents départements impliqués dans vos processus marketing.

Des processus qui en 2018 seront probablement de plus en plus automatisés. Car l’automatisation sort progressivement de la nébuleuse dans laquelle elle était involontairement entrée. L’une des grandes tendances marketing initiée en 2017 devrait se poursuivre en 2018, à savoir que les experts du domaine alignent davantage leurs solutions au niveau de maturité du marché. Associée aux bonnes tactiques, l’automatisation sera certainement un atout redoutable au cours des douze prochains mois.

Un petit mot sur les médias sociaux

Nous ne pouvions pas rédiger un article sur les tendances marketing 2018 sans parler des médias sociaux. Si certaines plateformes semblent enregistrer une certaine décélération de la croissance de leur base utilisateurs, il n’en reste pas moins que 2017 a été une excellente année, sauf peut-être pour le petit oiseau bleu.

En effet, Twitter a enregistré la plus faible croissance parmi tous les réseaux sociaux en 2017. D’après un rapport publié fin octobre, le réseau social a gagné 4 millions de « MAU » au troisième trimestre, pour atteindre les 330 millions. Cependant, la plateforme enregistre encore des pertes financières importantes (plus de 200 millions jusqu’à fin septembre 2017). Elle semble également avoir perdu la sympathie de certains de ses plus fervents défenseurs en autorisant les tweets à plus de 140 caractères. De notre humble point de vue, il s’agissait d’un différenciateur clé par rapport à Facebook ou encore LinkedIn. De plus, la plateforme n’a pas connu de changements majeurs ces derniers mois ce qui pourrait se traduire par une baisse de vitesse en 2018. Affaire à suivre…

Besoin d’autres chiffres ? https://www.blogdumoderateur.com/chiffres-twitter/

Evolution of the monthly active users on Twitter in 2017

Bref, douze mois qui s’annoncent d’ores et déjà passionnants !

Le Marketing Digital est en constante évolution. Une petite rétrospective sur l’année 2017 suffit à le prouver.

Et 2018 ne fera pas exception. Ne vous jetez pas sur toutes les nouvelles tendances marketing émergentes. Choisissez judicieusement chaque tactique afin de vous concentrer sur ce qui importe à vos clients et à vos prospects.

Nous clôturons donc l’année 2017 sur cet article.

Nous serons ravis de vous retrouver l’an prochain pour une année pleine de superbes projets. Projets que nous sommes impatients de vous aider à concrétiser.

Ils nous font confiance