La saison des événements et des salons a repris. Nous avons examiné le large éventail d’événements en digital marketing et choisi ceux que nous préférons parmi lesquels on peut retrouver SMX, SEO Camp Paris, Brighton SEO, … la plupart des événements de notre liste sont des événements plus internationaux. Ma tâche était donc de rechercher un événement en référencement qui se déroule en Belgique.

SEO Benelux est idéal dans ce contexte. Fondé en tant que groupe Facebook par Mathias Noyez, spécialiste du référencement chez WiSEO, cet évènement est en train de devenir une référence pour les professionnels du référencement au Benelux, avec des rencontres fixées en Belgique et aux Pays-Bas depuis 2018. Les rencontres tournent toujours autour d’un certain thème dans le référencement et ont souvent lieu à un endroit qui a un lien clair avec ce thème. Par exemple, la première rencontre en Belgique sur le thème des migrations SEO a eu lieu chez Combell, qui propose des services d’hébergement et des noms de domaine de sites Web.

Tout sur les migrations SEO chez Combell à Gand

Les migrations SEO sont toujours un sujet d’actualité dans la mesure où il existe d’innombrables options et situations possibles pour un site et que celles-ci influencent la manière dont la migration doit être réalisée. La rencontre SEO Benelux sur ce thème n’a toutefois duré qu’une soirée. Le sujet a été divisé en deux présentations.

Dirk Ceuppens a commencé la soirée avec un point de vue plutôt technique. Il a expliqué tout un workflow de migration avec des conseils informatifs pour chaque phase du projet de migration. Une constante tout au long de ce processus: Continuez à crawler le site Web avant, pendant et après son lancement. Une bonne préparation, alimentée par des données et fixant des objectifs clairs est évidente. Travaillez aussi rapidement que possible avec le contenu réel du site Web en développement. Il est également important de noter que plus vous changez de choses au cours de la migration (CMS, conception, contenu, structure du site, etc.), plus il est difficile de déterminer l’effet de ces changements par la suite.

Ce fut ensuite le tour de Dave Lorrez, avec une présentation davantage axée sur le contenu et son inventaire. Une migration n’est techniquement pas le meilleur moment pour réviser le contenu de votre site Web. Dans la pratique, on constate toutefois qu’un changement technique à grande échelle du site Web entraîne aussi de nouvelles idées pour son contenu. Des questions telles que la quantité de contenu sur le site Web, les types de documents (texte, images, pdf, …) et le contenu utile à conserver ou non étaient au centre de nos préoccupations.

La réponse à ces questions n’est pas toujours évidente. Le premier conseil recommandé est de réaliser une exportation de toutes les pages du CMS afin de faire un état des lieux sur base duquel la migration pourra bien se préparer. Dans cette perspective, Google Analytics fournit également des informations utiles pour déterminer les pages les plus populaires et / ou qui amènent le plus de conversions. Chaque situation étant différente, il n’y a pas de recette miracle mais l’utilisation de ces deux techniques doit être adaptée au cas par cas. N’oubliez pas qu’en plus des pages html, votre ancien site Web peut également contenir d’autres types de contenu populaire et utile pour le nouveau site Web (on pense par exemple aux fichiers PDF).

Durant la dernière partie de la soirée, un panel a été constitué avec Herman Maes (dailybits), Rens Vanhoutte (TVH), Frederik Vermeire (Wiseo), Jeroen Stikkelorum (Chalet.nl) and Steven van Vessum (ContentKing). Deux conseils à retenir par rapport à ce panel:

  • Lorsqu’un site Web contient trop de contenu, il n’est pas toujours facile de justifier au client la raison pour laquelle un contenu devrait être supprimé. Dans ce cas, il est important de mettre en avant la création d’un contenu de haute qualité afin de générer du trafic auprès du public ciblé.
  • Un certain transfert de connaissances et une bonne communication sur le fonctionnement et les effets qu’une migration (erronée) peut entraîner sont également recommandés.

Intéressé par le fonctionnement d’un événement SEO d’Universem? N’hésitez pas à regarder l’after-movie de notre évènement « SEO Next Gen ».

Suite des évènements SEO avec bol.com à Utrecht

Tout le monde ne peut pas être présent à chaque événement et en particulier à un événement populaire comme le SEO Benelux où les billets sont réservés très rapidement (entre autres parce que l’entrée est toujours gratuite). Après le premier événement en Belgique, une deuxième édition a suivi, au siège de bol.com à Utrecht cette fois. Si vous ne pouviez pas vous y rendre, un des avantages de ces évènements est qu’ils sont disponibles via Livestream sur Facebook. Et les présentations données lors des événements sont également entièrement disponibles sur le site Web.

C’était également le cas pour l’événement à Utrecht sur le thème « SEO at scale », où tout le contenu était axé sur l’optimisation de sites Web volumineux comportant de nombreuses pages Web et une grande quantité de contenu. Felix Peeters, online marketer chez bol.com, a été le premier intervenant. Il a souligné qu’une bonne coopération entre les différentes équipes (spécialistes du contenu et des produits, UX, informatique, …) est cruciale. Il a illustré ce dernier point par un cas concernant le «Natural header language» dans lequel la structure d’en-tête d’une page est automatiquement liée au comportement de recherche du client, via la génération de langage naturel. En guise de dernier conseil, il a mis l’accent sur les améliorations à apporter au SEO pour s’adapter aux évolutions en matière de référencement et en particulier les mises à jours des algorithmes de Google.

La deuxième présentation de cette soirée a mis l’accent sur la gestion de projet. Comment un projet de référencement pour un grand site Web peut-il être géré correctement? Marloes Zweers de Reprise explique que, tout comme pour les migrations de référencement, il s’agit souvent d’une question de communication. Soyez en contact avec les bonnes parties prenantes au sein de l’entreprise et ajustez la communication de sorte qu’elles comprennent également la valeur du référencement pour leurs intérêts propres. Une deuxième stratégie consiste à former les différentes équipes participant au projet et à donner des conseils d’optimisation spécifiques à leurs compétences.

Une fois de plus, la soirée a été clôturée par un panel qui pouvait également être suivi en livestream. Le conseil le plus important qui est ressorti de ce panel est de définir des priorités, à la fois en ce qui concerne le type d’optimisation d’une part et les pages à améliorer en priorité d’autre part. Si on devait résumer le conseil: prennez conscience de ce qui est populaire et fonctionne bien avec les visiteurs de votre site Web pour définir ces priorités.

Découvrez également comment Universem diffuse les connaissances de manière innovante via nos webinaires UniverSharing.

Ils nous font confiance