Comme en témoigne le nombre croissant d’articles publiés dans les médias, l’e-réputation est devenue un enjeu majeur pour les entreprises qui n’ont pourtant pas toujours le web comme canal marketing de prédilection.

Par la force des réseaux sociaux et la rapidité de transmission d’avis au sujet des marques (positifs ou négatifs!), les directeurs marketing doivent désormais prendre en compte cette donnée dans leur stratégie.

Malgré son importance qui n’est plus à démontrer, Deloitte faisait récemment remarquer lors d’une présentation « Social networking and reputational risk in the workplace » que « 58% des cadres supérieurs estiment que le risque de réputation devrait être abordé en comité de direction… mais c’est le cas pour seulement 15% ». Que ce soit pour communiquer envers des clients ou des (futurs) collaborateurs, des outils sont nécessaires pour identifier ce qu’il se dit et ainsi positionner correctement sa communication.

« On ne peut gérer ce qui est mesuré correctement »: pour les PME qui souhaitent suivre cela de près sans avoir nécessairement les capacités financières des grands, un certains nombre d’outils abordables existent. Mettons en ici quelques un en évidence:

  • Pressking se positionne comme un outil « tout-en-un » de e-réputation: distribution de communiqués, monitoring et gestion de sa présence sur les resaux sociaux ainsi qu’analyse de la performance de la stratégie mise en place.
  • Google alerts: outil aussi basique qu’indispensable, il permet simplement d’être tenu informé par e-mail lorsqu’une nouvelle page parlant d’un mot-clé défini (telle qu’une marque) est indexée. Simple, efficace et gratuit.
  • Youseemii permet également d’avoir une vue globale des articles et idées échangées sur une marque en tenant compte de différents réseaux sociaux, news, vidéos, présentations, etc.
  • Socialmention.com a la particularité d’indiquer le sentiment (positif, neutre ou négatif) de la publication parlant de la marque en question.

Pour les plus grands annonceurs, il existe des solutions plus abouties offrant des possibilités d’intégration avec vos tableaux de bord marketing. Nous pensons notamment à des outils tels que :

  • Mention offre un suivi complet de votre marque dans différentes langues et permet d’analyser de manière assez fiable le sentiment des différentes publications observées. Basée sur un algorithme intelligent, cette solution apprend au fur et à mesure et adapte son évaluation si nécessaire. Un must en matière de suivi.
  • Watson est une plateforme marketing très performante qui intègre diverses modules de monitoring de l’e-réputation. Tout comme Mention, un algorithme intelligent évalue les sentiments des différentes publications recensées par la plateforme. Basé sur l’intelligence artificielle du géant IBM, cet outil n’est pas accessible à toutes les bourses mais offrent un panel de solutions très large.

Vous connaissez d’autres outils pour gérer votre e-réputation ? Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous.

Envie d’intégrer des KPIs liés à l’e-réputation à vos rapports Marketing ? Contactez nos experts en Web Analytics ! Ils seront ravis de vous aider.

Ils nous font confiance