L’évènement semestriel spécialisé en SEO « BrightonSEO » s’est déroulé cette année les 11 et 12 avril et les 12 et 13 septembre. J’ai malheureusement manqué l’édition d’avril mais Universem était bel et bien présent le 12 septembre à cet évènement aussi agréable qu’enrichissant.

L’avenir du SEO

Après une introduction générale que BrightonSEO a proposé dans le thème de Star Wars, musique emblématique à l’appui, les conférences ont débuté par une présentation intitulée « The Future of Search », donnée par Greg Gifford (vice-président de Search chez Wikimotive). Cette édition a été marquée par des présentations remplies de références à des films d’horreur et de bonne humeur. En plus des conseils humoristiques pour des nouvelles séries, beaucoup d’éléments instructifs sont à tirer de cette conférence.

L’un des conseils les plus importants concerne le concept de champ sémantique. Cette façon de penser est de plus en plus utilisée dans le référencement, au lieu de se focaliser sur les termes de recherche exacts. Les pages d’un site web doivent réellement fonctionner comme des éléments bien définis, chacune spécialisée sur un champ sémantique défini et reliées les unes aux autres par des liens internes bien pensés.

Greg conseilla non seulement d’examiner la totalité du champ sémantique (et pas seulement les mots-clés spécifiques), mais aussi de considérer l’ensemble des réponses possible. Arrêtons dès lors de nous concentrer trop sur les termes de recherche et partons de l’idée que l’on cherche les meilleures réponses aux questions des utilisateurs.

Innovation et intention de l’utilisateur

Après cette conférence introductive, il a été difficile de choisir son programme pour la suite. BrightonSEO propose en effet toute une gamme de conférences avec des intervenants fascinants et il n’est malheureusement pas possible d’assister à toutes les conférences à la fois. Il y a également beaucoup d’autres activités intéressantes lors de cet événement : Oncrawl, Semrush, Majestic et de nombreuses autres entreprises liées au SEO étaient également présentes et ont fait de leur mieux pour impressionner chaque visiteur avec des goodies amusants et des outils innovants.

Parmi les autres conférences auquel j’ai assisté, je peux ressortir quelques éléments marquants. Tim Soulo de Ahref a donné un certain nombre de conseils intéressants sur l’analyse des termes de recherche. Il a parlé de trois éléments fondamentaux à prendre en compte :

  • Traffic Potential : l’importance des mots clés à longue traine a été particulièrement soulignée ici et notamment le fait que les mots clés avec un volume de recherche important ne sont pas toujours ceux qui génèrent la plus grande quantité de trafic au final.
  • Business Potential : votre produit est-il pertinent par rapport au problème que votre groupe cible veut résoudre ?
  • Ranking Potential : toutes les pages web se positionnant dans les premiers résultats de recherche ne génèrent pas tout le trafic. Le plus important est de réfléchir à l’intention derrière le mot clé.

Dans le même thème, je peux mentionner une autre bonne présentation de Bjorn Darko. Il a lié les données des termes de recherche à l’analyse du marché et a montré que les termes de recherche pouvaient fournir beaucoup d’informations utiles pour d’autres aspects que le SEO. L’analyse des recherches peut également être très utile pour le product et inventory management, par exemple.

L’aspect technique du référencement

Outre des discussions plus axées sur le contenu et les mots clés, de nombreuses conférences sur des thèmes techniques liés au SEO ont également été organisées. Fili Wiese a fait l’expérience des recherches en cours pour réduire la vitesse de chargement du site web. Les meilleurs conseils ? La vitesse du site web est ce que vous pouvez constamment améliorer et que vous devez également tester en permanence. Avec un site compatible avec les appareils mobiles, vous irez loin, mais avoir plus de ressources de serveur, vérifier les cookies et utiliser le contenu de HTTP/2 sur une seule connexion aide également beaucoup.

François Goube, CEO de Oncrawl, a plutôt concentré son exposé sur les fichiers robots.txt et en quoi ils peuvent être utiles, mais aussi sur ce qui pourrait mal se passer avec ce type de fichier. On peut par exemple citer des anecdotes hilarantes (telles que la saisie de votre mot de passe ftp et des informations de compte dans le fichier robots.txt) et des informations et mises à jour utiles (par exemple le fait qu’utiliser le fichier robots.txt pour influencer le budget des robots d’exploration ne fonctionnera plus dans le future). La dernière conférence que je souhaite mentioner est celle donnée par Jan-Willem Bobbink et concernait JavaScript Frameworks, une lecture intéressante et techniquement élevée à nouveau, résumée dans les points suivants :

  • Essayez de vous assurer que les textes canoniques, le contenu textuel, les données structurées et les images dépendent le moins possible du Javascript.
  • Vérifiez toujours comment le Googlebot « comprend » le Javascript et la page web. Les outils utiles dans cette perspective sont par exemple le plugin Chrome « View Rendered Source », le test Google « Rich Results » et même la fonction « Inspect URL » via la Google Search Console.
  • Soyez prudent avec le la manière dont les scripts des tiers sont interprétés par les moteurs de recherche.

Pour conclure: BrightonSEO était un événement fantastique qui traite de beaucoup de sujets en termes de référencement et qui vous donne toujours de nouvelles idées. Le référencement continue d’évoluer et cela a été très bien mis en avant dans le cadre de la conférence BrightonSEO.

Vous êtes intéressé par la manière dont Universem peut améliorer votre stratégie SEO ?

Obtenez plus d’informations ce que nous pouvons faire pour vous ou contactez-nous.

Ils nous font confiance